16/06/2015

programme été 2015 en auvergne

Les balades :Histoire, plantes sauvages, faunes….

De 3 à 99 ans, on se balade donc on prend le temps. Casse –croute tiré du sac.

Je fournis les jus de fruits, les vins et éventuellement de…l’eau…   

5 € par personne. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

mercredis 8, 22 et 29 juillet et 5, 12 et 26 aout, Rdv 17h30 devant ma cave. Retour vers 21h30 après avoir « casse-croûté ».

samedis 25 juillet et 8 aout, départ 11h00 devant ma cave. Retour vers 15h00.

Si vous voulez venir entre amis ou famille à d’autres dates, je peux organiser une balade. Appelez-moi.

Le 19 juillet : marché de paysans et d’artisans au milieu de mes vignes sur le Puy de Mur.

 Balade avec un départ à 11h.     Contes pour enfants  à 15h.

Ateliers plantes pour enfants et adultes à 16 h.

Suivre les panneaux « marchés gourmands/réseaux des métiers et des hommes ». 

N’oubliez pas de réserver pour les balades ou les ateliers, car les places sont limitées.                 Bon été à toutes et à tous. 

BALAD’VIGNES à DALLET       10 minutes de Clermont-Fd

DOMAINE « LES SENS DE LA VIE «

Benoit PORTEILLA Paysan-vigneron : vins, jus de fruits, tisanes, sirop, pesto….

 A DALLET 63111

Téléphone : 0664385160, 0473830904.

16:20 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2013

Etre heureux, c'est bon pour la santé.

L’été est enfin là. RigolantLe moral repart. Les jupes et les shorts font leur apparition. Les blonds rougissent. les moustiques grossissent et les barbecues… crépitent. Je n’ai pas de rime en « issent ».


Que c’est bon d’attendre : « il fait chaud…. » « On peut rien faire avec cette chaleur ». Nos Amis Belges nous disent râleur et présomptueux. Ils ont mille fois raison. On râle sans cesse en croyant que nous sommes le centre du monde et que nous détenons la vérité. Il pleut on se plaint. Il fait beau, on se plaint. On change de président….. On se plaint.


Mais non de nom…. Profitons du soleil, de sa légèreté et de ses longues journées. Profitons pour lézarder et boire un coup en terrasse. Profitons pour aller voir nos amis qui habitent en pleine campagne, loin « du monde ».
Notre société connait une crise morale, économique et sociale. Se plaindre est tellement plus facile que de rester positif. Le négatif engendre le négatif.
Alors souriez. Pensez que malgré tous nos soucis, nous faisons partie de la minorité de notre belle planète qui mangeons tous les jours, qui pouvons nous soigner, qui ont une école pour nos enfants. Les 2 tiers de la population mondiale ont de vrai raison de se plaindre.


Françaises, français, européenne, européen…. Soyez positif et décidez d’être heureux. C’est plus facile que de se plaindre sans cesse et c’est meilleur pour la santé.

17:07 Écrit par lessensdelavie dans vin et humour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/04/2013

vive les experts !!!!!!.....

Le temps passe vite… très vite. Le mois d’avril commence avec, on espère une remontée des températures. Enfin une bonne nouvelle. Car depuis quelques temps, elles se comptent sur les doigts d’une main…les bonnes nouvelles.
La crise, le chômage, l’insécurité, la fin des comptes en Suisse, le retour de Nico… sont le quotidien de nos chers médias. On dirait presque que ce sont eux qui sont la cause de toutes ces mauvaises nouvelles. Cela en fait vendre du papier. Cela en fait diffuser de la publicité. Cela en fait parler des centaines d’experts.

Il y en a partout et pour toutes les boutiques … de l’expert.
Les classiques : experts en politique, en économie, en relations internationales…
Les ponctuelles : experts en compte en Suisse, en guerre africaine qui passionne plus personne, en 1er dame et ex-1er dame du président qui font chier…
Les pas évident : experts en « j’analyse une gaffe d’un politique, mais je fais aussi une gaffe en expertisant. »
Les novices : experts en expert qui lutte contre les experts de la crise

Bref, soyez un expert, et pour vous, finis la crise. Mais ne croyez vous pas qu’ils nous les « gonfllent » ces experts. Ils n’y a pas besoin d’être expert pour se rendre compte que c’est compliqué pour beaucoup de monde.

Ils conseillent les banques…. C’est la crise…. Ils conseillent  les politiques… c’est plus de chômeurs. Soit ils sont nuls. Soit ils s’en foutent. Soit cela les arrange. Soit ils cumulent tous ces talents et c’est eux qui font « banco ».

Un conseil d’un expert en rien : « décidez d’être heureux, c’est meilleur pour la santé, et cela fait des économies. »

Profitez des rayons du soleil qui arrivent et des bonnes balades à faire. Ca c’est du conseil d’un vrai expert….

19:14 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2012

Sales paysans ! ils se plaignent sans cesse....

 

Les paysans se plaignent tout le temps. On le sait tous, ça eu payé !!!! Ça paie plus !!! On travaille souvent 7/7. Des journées de 14 heures. Des vacances. C’est quoi les vacances ? Une vie de famille pas évidente. Trop de soleil. Trop de pluie. Et la grêle…

                En plus des contrôles incessants. Pour finir à 70 ans avec une retraite de 750 € par couple. Mais comme dit notre cher président : « il y a peu de SMICARD, qui ont 44 hectares de terres, alors il ne faut pas se plaindre «. Il a raison notre président. Il est trop fort notre président. On vit dehors tout les jours. Bronzage gratuit. On cultive nos légumes. Manger sain. On a des subventions à plus qu’en faire. Argent plein les coffres.

Mais de qui se fout-on !!!! Il connait quoi à l’agriculture. Il a lu les rapports d’Enarques qui ne connaissent que la campagne dans « l’Amour est dans le pré ». Il sait quoi de notre vie. Produire de la viande, des légumes, des fruits… et ne pas pouvoir nourrir sa famille, croyez vous que vous pourriez monsieur le président. A la fin de votre carrière, vous êtes encore en état physique convenable. Demandez aux agriculteurs dans quel état ils sont à 65 ans.

Mais comment un homme politique, Président  de sur quoi, peut il dire tant de grossièreté à l’encontre de milliers de famille qui souffre de ne pouvoir vivre décemment de leur métier. Vous devriez avoir honte et vous devriez faire des excuses aux agriculteurs.

La campagne, électoral celle-là, est navrante de fausses promesses, de bassesse, de lieux communs et de proposition irréaliste. Venez dans nos fermes plus de 2h00 et on en reparlera.

19:06 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

24/02/2012

c'est le salon !!!!.....la campagne commence....

 

Le salon de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end. C’est la semaine ou l’agriculture est au cœur des medias. Une petite photo de vache, un reportage sur un maraîcher, une interview  d’un vigneron…. Les parisiens et le reste de la France pourra humer  l’air de nos campagnes. Evidement, un air un peu vicié en pleins cœur de Paris. Mais bon cela fait parler de notre métier qui est plus souvent notre passion.

Nos chers politiques sont eux aussi en campagne. Pas la même, car la notre ils la voient que sur des lignes de subventions qui disent « nous donner pour nous aider ». Alors, ils y vont au salon. Des sourires, des « oh ! quelle belle vache », des « ah ! Quels beaux fruits » des « hum ! Que c’est bon ». Comment croire à leurs bons sentiments quand depuis 20 ans, on passe de 3 millions à 400 000 exploitants. Comment les croire quand depuis 5 ans on compte un suicide tous les 2 jours dans le monde agricole. Comment croire, quand la moitié des paysans vivent grâce au RSA. Comment les croire quand on doit travailler jusqu’à 70 ans, pour avoir une retraite de 650 € par mois.

Nous producteurs, les vrais, pas ceux qui ont comme premier geste du matin de regarder les cours de la bourse de Chicago, nous en avons marre que les gens croient que nous sommes des mendiants et des Josse Rendal chasseurs de primes.

Nous produisons pour nourrir la population et la majorité des paysans ne peuvent se nourrir.  Arrêtez l’hypocrisie, et dites nous que vous n’en avez rien à faire de l’agriculture. Que vous préfériez avoir que des grosses structures moins gourmandes en aides et plus facile à faire taire.

Le salon de l’agriculture ouvre ses portes ce week end et les ferme 8 jours après.  Une semaine a parlé des « culs terreux », c’est bien suffisant…..

13:48 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2012

allez, au boulot.... la neige fond.

L'hiver est une saison froide. Et oui ! vous ne le saviez pas mais en hiver les températures peuvent être négatives, la neige peut recouvrir les vignes et le verglas nous planter les voitures. Evidement, on s'est habitué au "luxe" de décembre et janvier, ou les cheminées étaient au chômage.

Cette année de fin du monde (selon les Mayas) commence par un grand coup de froid. Dur métier que celui de vigneron ;  tourner en rond dans sa cave,  faire sa "paperasse" et enfin avoir le dos en compote vue le nombre d'heures à lire près du poêle. Voilà mon programme depuis 3 semaines. La dépression n'est pas loin. Je risque de devenir un sérial buveur, si ce froid continue.

Mais ce matin en me réveillant, deux grandes nouvelles. La neige fond et le petit Nicolas se présente aux élections. Y a t-il une corrélation ou c'est du pur hasard ? Moi, qui suis un pur athée, je ne crois pas à la "manos del dios" sauf si ce dieu est un ancien footballeur cocaïnomane (faut connaitre le football pour comprendre) qui veut faire croire à son postulat de seule voie pour la survie. Donc entre la fin du froid et le début de la chaleur électoral, la crise n'a qu’à bien se tenir.

Les SDF vont pouvoir retourner dans la rue (fin des grands froid), les chômeurs seront de retour au pôle emploi (fin du verglas sur les routes), les banquiers vont revenir de l'hémisphère sud (ils s'arrêteront en Suisse. on sait jamais les gauchos peuvent revenir au pouvoir), EDF va continuer à couper les compteurs (à 5°, on peut survivre dans une maison, pas besoin de chauffage).... je pourrais continuer comme cela pendant des pages, mais je risque de me pendre avant la fin.

Tout cela pour dire que maintenant que le froid est fini, nos chaînes télé, nos radios et nos journaux vont pouvoir nous reparler de nos vrais problèmes. Les politiques ont gagné 3 semaines de répits. Le froid était le titre principal que nos chers journalistes pendant cette période. 25 minutes sur un journal de 35 minutes. Merci le froid...

Maintenant que la neige fond et que le messie est de retour, français, française, il va falloir retourner au boulot et reparler d'autres choses que du froid. Et pour moi, fini la "glandouille"...

 

 

 

10:21 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/06/2011

Les élections approchent.........

 

Le soleil est là et la sécheresse avec. Les dégâts commencent à se faire visible : maïs, tournesol... qui ne grandissent, blé doré comme fin juillet, rivières au plus bas, agriculteurs qui se plaignent (comme d’ab !).... Mais aussi, des radars qui poussent de plus en plus sur les bords des routes, des entreprises qui partent à l’étranger, des politiques qui n’ont plus d’idées. Remarquez que pour cette dernière, soleil ou pas soleil, c’est toujours la même chose.

Je sais que nombre de mes collègues paysans ne dorment plus. La crise était bien là pour certains, et cette chaleur risque de finir de les mettre au fond du « trou ». Pour nombre d’autres, c’est le début de beaucoup de questions à se poser : faut-il continuer, faire d’autres types de cultures ou d’élevages, changer sa façon de produire ?…

Pour moi qui suis vigneron, la sécheresse n’est pas un gros souci. Bien au contraire. Pas de pluie, donc pas de maladies dans les vignes. Magré tout, je pense que l’on doit penser globalement et que son « petit nombril » n’est pas la priorité. Nos politiques ne nous parlent que d’économie écologique. En gros, faire de l’argent avec l’environnement. Il faut du bio, du photovoltaïque, du GPL…. Les « bio-opportunistes » naissent de toutes parts.

Pour ma part je pense qu’il faut surtout avoir la volonté de changer les choses. Comment faire confiance à un ex-animateur ou à une ex-juge qui sont arche bouté sur leurs seules idéologies. Comment avoir envie de suivre un parti dit « socialiste » qui ne voit que des individualités se battre en leur seul nom. Comment avoir confiance en un homme qui n’a pas peur de se rapprocher des idées de l’extrême droite et des ses idées de replis sur soi.. La prochaine élection n’est que prétexte à nous noyer sous des tonnes de promesses qui ne seront jamais mis en place.

L’écologie ne doit pas être un prétexte à récupérer des voix. Elle ne doit pas être une simple ligne sur un programme. Elle ne doit pas être réquisionnée par un parti ou par des entreprises.

L’écologie doit être une façon de vivre, une expression de chaque individu. Elle est le seule avenir à notre espèce. Nous devons nous rassembler autour d’elle et ne plus penser en termes de rentabilité ou de gains. Chaque acte de nos gouvernants, de nos responsables économiques et de nous même doivent être pensé de manière écologie.

 Facile à dire quand on a un emploi, un toit et à manger. Malgré tout, les individus qui le peuvent et surtout qui le veulent, doivent être le moteur de cette pensée. Nos enfants nous en voudrons si nous ne faisons rien.

 

15:06 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |