20/11/2010

Le messie est arrivé.....



Le vignoble Auvergnat à reçu le saint grall du vigneron : l'AOC. Allé loua !!!!!!. 20 ans pour l'avoir. La crise est finie. Merci le syndicat de défense de l'appellation, merci les caves particulière, merci l'INAO, merci,merci merci......

Je voudrais simplement mettre un bémol à ces thuriféraires de l'AOC.

Quand je lis les réactions du président du syndicat de la zone appellation, je me me demande s'il défend le vin Auvergnat ou son seul "bifteck". Si je l'avais écouté, je ne me serais jamais installé ici. "il n'y a peu d'avenir pour des jeunes qui s'installent en vin dans le Puy de Dôme" Propos de 1995 quand je cherchais à m'installer. 
Quand je vois que le  président des caves particulière -qui réuni que la moitié des vignerons indépendant du PDD, environ 50- dis que se ne sera pas une "uniformisation" du vignoble, je me demande s'il ne boit 
pas trop de ses vins.

Quand on sait que la majorité des vins du PDD sont commercialisés en Auvergne, et que les Auvergnats on déjà du mal à sortir 5 euros pour une bouteille, alors à 8 ou 10 euros.....Quand je vois que certains de mes collègues croulent sous les stocks et les emprunts, et que l'on dit que se sera l'ouverture à de nouveaux marchés, ne les leuront pas volontairement.

Quand je lis et je vois tout cela, je me demande vraiment si c'est soi-disant responsables syndicaux ne voient pas l'avenir de cette AOC avec trop optimiste.  Les prix vont augmenter car les charges de production vont augmenter. La standardisation de ces vins vont les noyer dans un marché saturé d'AOC. Ces vins seront en concurrence directe avec des AOC qui auront toujours plus de considération de la part du consommateur.

Notre vignoble avait et a encore, un peu, des cépages autochtones,. Les remplacer par les seul cépages Bourguignon, est-ce l'avenir ?
Notre vignoble a un terroir et un climat particulier. Les restreindres à une délimitation syndicale, est-ce l'avenir ?
Notre vignoble a une carte de diversité. Standardiser les vins, est-ce l'avenir ?

Je dis non. Se sera la mort de nombre de mes collègues. Peut-être la mienne. Se sera la destruction de la diversité. Se sera la mort de notre vignoble "Côtes d'Auvergne".
Je pense que c'est ce que recherche certains qui veulent réduire le nombre d'exploitant. Permettant ainsi d'avoir le monopole. Consciemment ou inconsciemment ????? Amis du syndicat, bonjour....

Je suis vigneron. Je vends mes vins en appellation "vin de table" me permettant une totale liberté de goût et de diversité. Ma production n'est pas grosse, est vendu à un prix moyen de 10 euros et sur le seul marché local. Elle me suffit pour en vivre. Je regarde cette AOC de très loin car ne me concernant pas. Malgré tout, je m'inquiète de cette évolution qui pour moi, et aussi d'autres vignerons Auvergnat, est à l'encontre de la bio-diversité que l'on attend d'un vin.


17:39 Écrit par lessensdelavie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2010

Ah !!!! le label bio !!! belle invention !!!

Aujourd'hui, dans le monde, il est de bon ton de dire "je mange bio" je suis producteur en bio". La prise de consience du problème écologie est enfin là. Produire et manger naturel est une bonne chose. Bien sur qu'il faut revoir nos modes de consommation. Evidement, que la terre meurs de trop de produits chimique. Je suis producteur de vins et de jus de fruits. Je n'ai pas le droit de dire Bio car je ne veux pas de ce label, donc on va dire naturel. Pour moi, il devrait plutot y avoir un label "chimique" et non bio. Utopie quand tu nous tiens....

Je voudrais pousser un coup de gueulle.

Tout d'abord, arrétons de mettre les producteurs bio dans le camp du bien et les chimiques dans le camp du mal. Derrière chaque exploitation, il y a des femmes et des hommes qui essaies (je ne parles pas des grosses structures de l'agro-alimentaire) de survivre. Même pas de vivre, mais de survivre grâce à leurs travail. L'agriculteur fait avec ses moyens financiers, inteclectuels et matèriels. On ne peut pas tous avoir la fibre écolo. Plus il y en aura mieux cela sera, bien sûr. Arrètons d'opposer sans cesse les gens.

Ensuite, vous consomateurs. C'est bien d'aller dans des magasins bio. Mais quand vous achetez des bananes, des tomates, du café, des thés.... bio ou équitable, ces produits qui ont fait des milliers de kms sont très poluants. Alors être le zoro du bio c'est bien. Mais commencez donc par acheter local, au petits producteurs de vos départements. Même s'ils sont conventionnels, il seront bien moins poluant que les produits de l'autre bout du monde. Ce n'est pas du protectionnisme, mais du bon sens.

Enfin, je voudrais parler à nos chèrs élus de toutes convictions. L'agriculture est bouffée par ces aides et ces subventions. Des filières en ont besoin mais les petits exploitants, (40 % des agris français) ont besoin d'un autre type de soutien. Achetez nos produits pour vos lunchs et autre repas. Venez faire visiter nos exploitations à vos relations. Favoriser les marchés et les boutiques de ventes en direct. Cela vous fera des éconmies, mais à nous, paysans, cela nous fera plus de bien à long terme.

Achetez bio c'est bien. Local c'est mieux.

Arrétons de dénigrer ce que l'on ne connais pas. Allez voir vos agriculteurs, ils vous parleront du plus beau mètier du monde....

 

 

 

 

 

11:49 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2010

Dix ans déjà !!!!

Ca y est ! 10 ans déja. 10 ans que la fin du monde devait arriver. Les ordinateurs devaient tous bugger. Les centrales nucléaires imploser. Les avions s'écraser. Les hôpitaux paraliser. Le monde devait vivre la chaos.

Comme d'habitude, on nous a raconté des "bourles" comme on dit chez nous. On nous l'a fait pour la guerre en Irak, pour la grippe H1N1, pour Timichoara en Roumanie. L'argent et le pouvoir étaient dans l'ombre de ces manipulations. Ils tiraient les reines des combines fiates par des états et des médias.

Je ne suis pas un apôtre de la thèorie de la conspiration qui pour moi est une notre manipulation. Mais aujourd'hui, je voudrais simplement rappeller qu'avant de crier aux loups, avant de jeter des pierres, de détruire des vies ou des pays, il serait de bons tons, en ce début d'année, de prendre du recul par rapport aux événenments, aux actes de certains et dire d'autres. Prendre du recul pour ne pas sombrer dans le totalitarisme et l'intolèrence.

Alors en ce début d'année, je vous souhaite une belle et heureuse année 2010, faite de bonheur et de joie. Et n'oubliez pas, le monde est beau, l'Homme est bon. Mais l'argent est roi et peut tout détruire, alors "néfia teu". (néfies toi en patoi Auvergnat)

14:08 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/11/2009

Merci FRANCE 2 et "envoyé spécial".



Je voudrais réagir à l'émission "envoyé spécial" et surtout réagir à ces vignerons outrés et soi-disant discrédités.

Tout d'abord, je tiens à préciser que je suis vigneron depuis 20 ans. Que j'ai pas de label BIO et que je ne milite à aucun parti politique ou syndicat divers et variés.

Ensuite, je vois que toute la profession est outrée dans les journaux dit "proffessionnelles". Il était difficile de faire autrement quand nombre pages sont payés par les plus gros pollueurs de la viticulture.

Enfin, il n'y a pas besoin d'un tel reportage pour descriditer le vin et les vignerons. Le seul produit de l'agro-alimentaire n'ayant pas de contre étiquette avec les produits rajoutés dedans, c'est le vin. La majorité des vins auraient besoin de magnum pour y faire figurer cette contre étiquette.
Le consommateur doit être correctement informé.

Il est possible de rajouter peu ou pas du tout de produit chimique ou déshydraté. Bien sur, les rendements doivent être très bas et laisser le vin se faire lentement. Mais à l'heure de la rentabilité à l'extrême et de l'argent roi, le vigneron se discréditent tout seul.

Je ne suis pas un apôtre de ces jus de "volatils" ou de réduction, mais le souffre est la base de ces vin de m.......

La facilité et la faignantise de nombre de mes collègues va donner le même résultat qu'avec les farines animales et les éleveurs. Après la vache folle, la crise du vin "fou" (désolé amis jurassien) va arrivé. Et c'est tant mieux, les vignerons reviendront aux fondamentaux de la viticulture et de la vinification. Le cerveau est un outil utile, chérs collègues et amis journalistes.

20:15 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/09/2009

C'est la rentrée !!!! Chouette !!!!

Pour ceux qui n'ont pas encore ouvert un journal, un poste de radio, regarder la télévision ou même un calendrier, je vais vous l'apprendre....c'est la rentrée !!!   En pleurs

Eh, oui ! les vacances sont finies. Nos enfants retournent faire tourner en bourrique instits, profs ou autres personnels de l'éducation national. Les grandes surfaces retrouvent leurs longues files d'attente. Le facteur nous offre ses plus belles factures. Bref, on retournerait bien loin de ce "doux" train-train.

Cette année un bonus rentrée, vous a été offert. Non pas un nouveau patron préparant un plan de licenciement. De nouvelles taxes. Non. ça on connait chaque septembre. Un augmentation. Ce n'est pas encore Noël, sauf si vous êtes banquier.

Le bonus rentrée est la fin du monde. Les écoles vont fermer. Les hôpitaux ne suivent plus. Notre ministre de la santé est dans tous les mèdias pour nous mettre en garde. Les pharmacies sont prises d'assaut ; plus de masque, de gel bactèricides..... La grippe AAAAAAAAAAAAA est arrivé. Une phychose général. Les journaux télé sont sur le peid de guerre. Comment va t-on s'en sortir ??????

Paracétanol, repos, mouchoir et tizanne. Pas plus ni moins qu'un traitement habituel pour la grippe saisonnière. Clin d'oeil

Alors oui c'est la rentrée. Oui, le moral de certain n'est pas bon en cette période. Mais non de non. Lachez nous la grappe (je suis vignerons, je n'y connais en grappe), je devrais plutôt dire , LACHEZ NOUS LA GRIPPE. 1 millions de mort par an causé par le paludisme dans le monde chaque année. 20 000 prèvu en Europe pour 2009 causé par Grippe A.

Faire peur permet de garder le bon peuple chez lui pour qu'il ne soit pas dans la rue.

Et bien moi je vous le dis "C'est la rentrèe et c'est chouette !!!" en tout cas pour moi. Mais si vous regarder bien, pour vous aussi.....Rigolant

15:57 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/03/2009

Standardisation, quand tu nous tiens.....

La commission européenne veut adopter une loi qui permettra de mélanger du vin rouge et du vin blanc pour obtenir du vin rosé. Actuellement, seul le Champagne rosé peut être obtenu ainsi. La méthode de vinification en rosé est le résultat soit d'une courte macération du raisin rouge donnant les vins rosés style Provence ou Marsannay, soit d'un pressurage immédiat du raisin rouge style Gris de Toul ou d'Auvergne.

Alors à quoi servirait une telle loi ? Tout d'abord à permettre au gros négoce de travailler selon la demande. J'ai besoin d'un rosé léger, ou d'un rouge peu soutenu. Une éprouvette, un verre et OOOPOPOP ! le vin est fait.

Ensuite, cela augmentera (encore) plus la standardisation qu'aime tant nos super héros de Bruxelles. Le jour ou une seule sorte de vin, de fromage et de tomate sera sur le marché, les apôtres de la bouffe unique seront les rois du monde.

Enfin, tout ce qui peut faire disparaitre la réglementation gauloise sur les vins va être mise en place par Bruxelles et ces Eurocrates. Certes les appellations et les réglements sont compliqués mais cela permet de garder un éventail les plus remarquables de la diversité gastronomique française : le vin.

Je suis un enfant de l'Europe unie et un fervent supportère de la disparition des frontières. Je suis aussi un adepte de la diversité et du mélange des cultures. Je suis prêt à me mélanger avec qui veux. Par contre mélanger du vin rouge et du vin blanc est pour moi une aberration œnologique, historique et humaine. C'est la porte ouverte a la mort de mon métier, Vigneron. La mort des vins vrais. La mort du vin tout court. Les "usines" à vins nous font déjà beaucoup de mal. Laissez-nous encore un peu de diversité. Laissez-moi vinifié mon rosé et mon gris grâce à mon nez et à mon âme.

14:10 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/03/2009

Appel du 13 mars en faveur des Rmistes du monde entier

Je suis au bord de la crise de nerfs. En effet, la crise est bien là et je désespère d’en voir la fin. Quand je vois les titulaires du RMI qui viennent de perdent

2 000 milliards de dollars en 2008, je suis en larmes. Ces pauvres Rmistes qui ne savent pas s’ils pourront se payer leurs prochaines Ferrari ou leurs prochains Yacht. Que vont devenir les Bahamas et les Iles Caïman sans les titulaires du RMI !. Comment vont faire les banques suisses, Andorienne ou de Jersey sans l’argent de ces « pauvres » gens. Je cherche des solutions. Ne pourrions en accueillir un chez nous. Simplement le nourrir, le loger et le blanchir. Lui tenir la main. Simplement.

Ils ne peuvent plus travailler à cause de tant de soucis. Mais ont-ils un jour travailler ? Certains oui. Mais ils sont rares. Beaucoup ont hérité de cette « sinistre » situation. 

 

Aujourd’hui. Vendredi 13 mars 2009. Jour de chance. Je lance un vibrant appel.

 

« Licenciés de Total et de Mittal. Chômeurs en fin de droit. Jeune en formation. Femme vivant seul avec minima sociaux. Retraités obligés de retravailler pour finir le mois. Sans domicile fixe. Afghans de Calais. Malien des Acores. Bref, toutes les personnes en détresse, il est grand tant de prendre vous responsabilités. Unissez-vous et venez en aide au Rmistes du monde entier ».

 

Pensez aux titulaires du Revenu Maximum d’Insertion

qui ont perdu 2000 milliards de dollars en moins d’un an.

 

Envoyer vos dons à : Mr Bernard Madorf, Manhattan, New York ou par virement sur le compte 007009005 au Iles Vierges à la Banque des amis.

 

Une petite pensée à Mr Bill Gates : –18 milliards de dollars en 2008.

14:30 Écrit par lessensdelavie dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |